Après 25 ans et neuf heures de conseil municipal, la gauche reprend Marseille

Par Jean-Marie Leforestier et Lisa Castelly (Marsactu)

Après un quart de siècle de règne de la droite, Michèle Rubirola a revêtu samedi l’écharpe tricolore de maire au terme d'une journée épique. La candidate du Printemps marseillais a obtenu une majorité absolue de 51 voix suite à d’âpres négociations avec la sénatrice (ex-PS) Samia Ghali. Récit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marseille (Bouches-du-Rhône).– Et Jean-Claude Gaudin s’en va. Il s’est engouffré à l’arrière d’une voiture et a quitté l’hôtel de ville, seul. À quelques pas de là, Michèle Rubirola est acclamée par une foule de ses soutiens massée depuis l’aube. Quelques minutes auparavant, le maire de Marseille depuis vingt-cinq ans est sorti de son bureau, où il patientait pour lui transmettre l’écharpe tricolore.