Crédit mutuel : la direction de Canal+ assume la censure par Bolloré

Par

Afin de « défendre les intérêts du groupe », il est « préférable d’éviter certaines attaques frontales ou polémiques »: la direction de Canal+ a revendiqué sans ambiguïté mi-septembre, devant des représentants du personnel, la censure par le nouveau propriétaire de la chaîne, Vincent Bolloré, d’un documentaire embarrassant pour le Crédit mutuel, selon des documents obtenus par Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parfois, la censure décomplexée laisse des traces. La direction de Canal+ a assumé sans ambiguïté, mi-septembre, devant des représentants du personnel, la censure par le nouveau propriétaire de la chaîne, Vincent Bolloré, d’un documentaire embarrassant pour le Crédit mutuel, une banque liée à l'industriel. Selon des documents internes obtenus par Mediapart, la direction affirme vouloir « avant tout défendre les intérêts du groupe » et, par conséquent, « éviter » la diffusion d'enquêtes trop sensibles.