Manigances secrètes pour dynamiter le Livret A

Par

La Banque de France a engagé des négociations secrètes avec le ministère des finances pour changer une nouvelle fois les règles d'indexation de la rémunération du Livret A. Objectif : plumer de nouveau les épargnants modestes. Un arrêté pourrait être pris rapidement, de sorte que la réforme entre en application juste après la présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est peu dire que le Livret A, produit d’épargne favori des Français, a fait l’objet d’innombrables réformes ces dernières années, avec à chaque fois à la clé une baisse du pouvoir des épargnants les plus modestes. Mais jusqu’à présent, il y avait une règle tacite : en période électorale, le célèbre Livret A profitait d’une trêve.