#MusicToo: Because Music licencie un directeur

Par

Because Music a licencié un directeur général adjoint pour faute grave à la fin de l’année 2020. Selon une enquête interne, Tahar Chender avait contribué à la création d’une ambiance « sexualisée » dans l’entreprise. Les témoignages recueillis par Mediapart décrivent un environnement « sexiste » et « toxique » au sein du leader des labels indépendants. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon nos informations, fin décembre 2020, Tahar Chender, directeur général adjoint de Because Music depuis 2018, a été licencié pour faute grave après une enquête interne concluant qu’il avait contribué à créer une ambiance « sexualisée » au sein de l’entreprise par des paroles humiliantes, sexistes, voire racistes et homophobes.