Financement du FN: la justice explore le maquis financier de plusieurs sociétés

Par et

La récente mise en examen du prestataire de services du FN Frédéric Chatillon tétanise le FN. Des perquisitions ont eu lieu dans les bureaux d’Axel Loustau, trésorier de l’association de financement Jeanne. L’enquête a révélé des virements croisés et des sorties d’argent en espèces sur les comptes de l’agence de communication Riwal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les enquêteurs ont mis le pied dans une fourmilière en débarquant, le 14 novembre dernier, place Léon-Deubel dans le XVIe arrondissement de Paris. Sur commission rogatoire des juges Renaud Van Ruymbeke et Aude Buresi, ils ont fouillé les bureaux d’Axel Loustau, patron d’une galaxie d’entreprises de sécurité héritée de son père, et trésorier depuis mars 2012 de Jeanne, la principale association de financement du Front national et de Marine Le Pen.