Aux Jeux des îles, Paris et les Comores se fâchent

Par

Ulcérée par le fait que les athlètes mahorais défilent sous les couleurs françaises lors de la cérémonie d’ouverture, la délégation comorienne boycotte cette manifestation sportive internationale qui se déroule à La Réunion. Les Comores ne reconnaissent officiellement pas l’île de Mayotte comme le 101e département français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sport et diplomatie forment parfois un cocktail explosif. Drapeaux arrachés des mains, boycott, rappel d’ambassadeur : tous les ingrédients sont réunis ces jours-ci aux Jeux des îles de l’océan Indien. Organisée tous les quatre ans, hébergée à tour de rôle par une des îles participantes, la manifestation sportive se déroule cette année sur l’île de La Réunion. Événement important à l’échelle régionale, elle rassemble depuis le 1er août des sportifs venus des Seychelles, de Madagascar, de Maurice, des Maldives, mais aussi de Mayotte et des Comores. Et c’est là que le bât blesse.