«La “cancel culture”, ça n’existe pas»

Cette pratique de boycott organisé sur internet, qui fait débat en France après les États-Unis, « n’est ni de l’annulation ni de la culture », estime l’historienne Laure Murat, qui voit ce mouvement comme une réponse à l’impunité des dirigeants et à l’effacement des dominations.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF

« À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

  • Au sommaire

La France, ou plutôt certains médias et essayistes, s’inquiète de l’arrivée de la « cancel culture » en France. Des hommes et femmes de pouvoir seraient immanquablement « annulés », réduits au silence par des hordes de militants agissant en meute sur les réseaux sociaux. De quoi parle-t-on exactement ? Est-ce le règne du « on ne peut plus rien dire » ou bien la découverte peut-être douloureuse pour les puissants qu’eux aussi doivent rendre des comptes ? De quoi la « cancel culture » est-elle le nom ? On en parle avec Célia Mebroukine de la rédaction d’« À l’air libre » et avec notre invitée, Laure Murat, historienne et professeure de littérature à l’université de Californie à Los Angeles. 

Avec Cécile Debarge, direction la Sicile, où l’ancien ministre de l’intérieur d’extrême droite Matteo Salvini tente de ressusciter politiquement.


À l’air libre

À l’air libre
par À l’air libre
À l’air libre
par Caroline Coq-Chodorge
À l’air libre
par À l’air libre

À la Une de Mediapart

Violences sexuelles
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
France — Enquête
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Dossier
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
International — Analyse
Massacre aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne