A Marseille, après l'effondrement: «on se doutait que ça allait arriver»

Par Violette Artaud (Marsactu) et Benoît Gilles (Marsactu)

Un cinquième corps a été retrouvé mercredi, après l’effondrement de trois immeubles dans un quartier populaire du centre-ville de Marseille. Ce drame intervient alors que les programmes de rénovation urbaine sont sans cesse retardés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Ce matin, elle est venue nous dire qu’elle était en train de faire les démarches pour quitter cet endroit. Ce soir [lundi soir – ndlr], on n’a toujours pas de nouvelles d’elle. » Dans le local de l’association « Destination familles », l’humeur oscille entre colère et tristesse. Lundi 5 novembre, aux alentours de 9 heures, deux immeubles situés aux 63 et 65 de cette rue de Noailles à Marseille se sont effondrés. “Elle” habite l’un d’eux. Elle avait l’habitude d’emmener son fils de 7 ans dans les locaux de cette association qui fait notamment du soutien scolaire. À 16 h 30, elle n’est pas venue le chercher à l’école.