« Je travaillais, j’étais payée, j’avais mon voile. Mais la vie ne pouvait pas être aussi simple... »

Début 2022, la photo de N’deye Bodian, vendeuse chez H&M, portant un long voile et un masque, circule sur les réseaux sociaux à la faveur d’une campagne présidentielle marquée par l’islamophobie et les idées d’extrême droite. Ces publications ont changé sa vie.

Latifa Oulkhouir

7 janvier 2023 à 19h10

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

N’deye Bodian avait 20 ans quand elle a décidé de porter le voile. Elle se souvient que son père l’avait mise en garde. C’était en 2016. « Est-ce que ça ne va pas t’empêcher de trouver un travail ? » La confiance qu’avait alors la jeune femme a chassé l’inquiétude de l’aîné. « Depuis 2018, j’ai travaillé non-stop, j’ai jamais vraiment eu de problème. Mais depuis la candidature de Zemmour, ma vie a complètement changé, j’ai l’impression qu’on m’a mis une cible dans le dos. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal