La plainte de Blanquer contre Sud Education classée sans suite

Par

Selon le journal Marianne, le parquet de Bobigny a classé sans suite la plainte du ministre de l'éducation contre le syndicat Sud Éducation de Seine-Saint-Denis. Le syndicat s'était attiré les foudres de Blanquer après avoir annoncé un stage comprenant deux ateliers « en non-mixité » en décembre 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 21 novembre 2017, Jean-Michel Blanquer reçoit une “standing ovation” à l'Assemblée nationale en annonçant qu’il va porter plainte contre le syndicat Sud Éducation de la Seine-Saint-Denis (93), plus d’un mois après l’envoi par le syndicat à ses adhérents d’une plaquette sur deux journées d’information syndicale portant sur « l’antiracisme à l’école », prévues pour la mi-décembre 2017. Parmi les sujets proposés lors de cette formation, « qu’est-ce qu’un-e élève racisé-e » ou « la question de l’islamophobie à l’école ». Deux ateliers « en non-mixité raciale » sont également au programme, le premier portant sur « les outils pour déconstruire les préjugés de race, de genre et de classe », le second sur le « récit d’expérience des enseignant.es racisé.es ».