La répression s’accentue dans les lycées avec les premières épreuves du «bac Blanquer»

Par et

Des dizaines d’établissements bloqués, des lycéens en garde à vue et sanctionnés : le mouvement contre les « E3C », les épreuves anticipées du bac nouvelle formule, donne lieu à une répression contre les élèves mobilisés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pas un jour ne s’écoule sans qu’un nouveau blocage de lycée n’ait lieu depuis plusieurs semaines. Ni que des élèves soient réprimés pour leurs actions. Dernier événement en date : le 6 février, six lycéens de la cité scolaire Paul-Valéry (Paris XIIe) ont été convoqués au commissariat de l'arrondissement à la suite d'un blocage de leur lycée.