Borloo signe l'acte de décès de l'UMP

Par

Jean-Louis Borloo vient de mettre un gros bâton dans les roues de Nicolas Sarkozy en annonçant, jeudi soir, l'acte de décès du parti unique de la droite. «Je quitte l'UMP» pour créer une «alliance républicaine», a déclaré celui qui se dit «prêt» à être candidat. Rama Yade lui a emboîté le pas vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Je quitte évidemment l'UMP.» Jeudi soir, Jean-Louis Borloo a signé l'acte de décès du parti présidentiel et parti unique de la droite, en direct sur France-2, se présentant comme «une alternative à l'UMP». Invité de la dernière édition d'«A vous de juger», l'émission d'Arlette Chabot, l'ancien ministre de l'écologie a ouvert la voie à une éventuelle candidature à l'élection présidentielle en 2012:«Je suis prêt», a-t-il lancé, indiquant que, bien sûr, «cela se fait collectivement». «La France est une grande cause, donc si mes amis le souhaitent, je suis prêt à l'incarner.»