Les derniers jours de la Cité des Fourmis

Malgré une croissance galopante, de nombreux diplômés peinent à trouver du travail ou vivent avec des salaires dignes d'ouvriers migrants. A Pékin, ils logent dans une zone rebaptisée la Cité des Fourmis. Les autorités s'apprêtent à raser ce bidonville qui ne dit pas son nom.

Un reportage à Tangjialing, par Jordan Pouille

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un reportage de Jordan Pouille