« Ça y est, on l’a dégagé ! »

L'ambiance était à la joie dimanche soir place de la Bastille, où des dizaines de milliers de personnes, dont beaucoup de jeunes, se sont rendues pour fêter la victoire de François Hollande.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A minuit quarante, François Hollande monte enfin sur la scène. Juste débarqué de son fief corrézien de Tulle, le président est venu fêter sa victoire à la Bastille. L'ombre du François Mitterrand de 1981 est là. Hollande lui rend d'ailleurs un vibrant hommage dans un bref discours, où il salue également d'une voix plus enrouée que jamais le « peuple de France » et la « jeune génération ». Présente en masse ce dimanche soir, la « jeune génération » entonne d'ailleurs une Marseillaise à gorge déployée.