Affaire Bygmalion: Franck Louvrier en garde à vue

Franck Louvrier, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue jeudi matin dans l'enquête Bygmalion.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Franck Louvrier, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue jeudi matin dans l'enquête Bygmalion, ce système présumé de fausses factures qui aurait permis d'imputer à l'UMP des dépenses de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, a-t-on appris de source policière. Il a été placé en garde à vue dans les locaux de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions fiscales et financière, à Nanterre, précise Europe 1 qui a révélé l'information.

L'enquête des juges, initialement ouverte pour faux, usage de faux, abus de confiance, tentative d'escroquerie et complicité et recel de ces délits, a été étendue fin novembre au délit de financement illégal de campagne électorale. Trois anciens responsables de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 ont été mis en examen début avril dans cette affaire : l'ex-préfet de Lozère Guillaume Lambert, le député UMP Philippe Briand, qui était trésorier de la campagne, et l'avocat Philippe Blanchetier, conseiller juridique.

Trois ex-cadres de l'UMP – l'ancien directeur général Éric Cesari, l'ancien directeur de la communication Pierre Chassat et Fabienne Liadzé, ex-directrice des affaires financières – et quatre anciens cadres de la société Bygmalion – Bastien Millot, Guy Alvès, Franck Attal et Sébastien Borivent – ont également été mis en examen dans ce dossier.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale