«Convention Europe» du PS: polémique sur les résultats du scrutin

Le vote du texte sur l'Europe provoque une bataille interne. Les amendements de la gauche du parti obtiennent une majorité mais sont estimés minoritaires par la direction. Les proches d'Hamon et de Maurel dénoncent un « scandale ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À force de vouloir escamoter le débat sur l'Europe, les socialistes se le prennent en pleine face. Au point de se livrer, au lendemain du vote des militants sur un texte d'orientation, à une controverse bureaucratique difficilement compréhensible pour le commun des mortels. Après avoir décidé d'enterrer le débat suite aux procès en germanophobie (lire ici), puis empêché la possibilité d'un texte alternatif soumis par la gauche du parti (lire ici), la direction du PS continue de décider au fil des événements de la règle de vote. Si du côté UMP, Jean-François Copé expliquait il y a quelques jours que son parti apprenait la démocratie, le PS semble en avoir une vision toute personnelle.