Air France, la chemise et les caleçons

Par

Bien sûr qu’elle n’est pas belle l’image de ces deux hommes qui s’enfuient, et dont la chemise est arrachée. Bien sûr qu’elle est choquante, même si, par chance, ou parce qu’ils n’ont pas été frappés, aucun d’eux ne porte de trace de coups ni de blessures. Bien sûr, mais l’unanimité des commentaires finit par exaspérer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils sont tous épouvantés, comme s’ils découvraient l’horreur et qu’elle venait d’être inventée à Air France. Ils disent leur colère et leur stupéfaction, le chroniqueur de base, le chef de l’opposition, qui en profite pour condamner les syndicats en bloc et les plus hautes autorités de l’État, Manuel Valls en tête…