Syrie: Parly inquiète d'"une manoeuvre de diversion" qui profiterait à l'EI

Par
Il ne faudrait pas que le retrait américain de Syrie et une possible offensive turque dans le Nord-Est syrien constituent une "manoeuvre de diversion" à même de renforcer l'organisation Etat islamique, a déclaré lundi Florence Parly.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Il ne faudrait pas que le retrait américain de Syrie et une possible offensive turque dans le Nord-Est syrien constituent une "manoeuvre de diversion" à même de renforcer l'organisation Etat islamique, a déclaré lundi Florence Parly.