Circus Bakery : la boulangerie à la mode ne payait pas toujours ses salariés

Saluée par la presse, y compris étrangère, la boutique parisienne connue pour ses roulés à la cannelle a fermé ses portes récemment. Son patron est introuvable et ses anciens salariés dénoncent des salaires impayés et une gestion calamiteuse.

Émilie Laystary

7 novembre 2021 à 17h33

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est une fermeture qui a fait très peu de bruit, et c’en est presque suspect pour une adresse qui pouvait se targuer, depuis son ouverture en 2018, d’être la boulangerie la plus en vogue de la capitale. Après trois ans de règne sur la scène néoboulange de Paris, Circus Bakery n’est plus.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal