Prison avec sursis pour un gendarme qui avait blessé une zadiste

Par
Le tribunal correctionnel de Toulouse (Haute-Garonne) a condamné mardi soir un gendarme de 49 ans, accusé de violences aggravées sur la Zone à défendre (ZAD) du barrage de Sivens (Tarn), à six mois de prison avec sursis pour avoir blessé une manifestante avec une grenade de désencerclement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOULOUSE (Reuters) - Le tribunal correctionnel de Toulouse (Haute-Garonne) a condamné mardi soir un gendarme de 49 ans, accusé de violences aggravées sur la Zone à défendre (ZAD) du barrage de Sivens (Tarn), à six mois de prison avec sursis pour avoir blessé une manifestante avec une grenade de désencerclement.