Evacuation imminente de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Par
Les opposants à l'ex-projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) se préparent à essuyer lundi un "ouragan gouvernemental", alors que 2.500 gendarmes et policiers sont mobilisés pour une évacuation "partielle" de la ZAD, leur "zone à défendre".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTES (Reuters) - Les opposants à l'ex-projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) se préparent à essuyer lundi un "ouragan gouvernemental", alors que 2.500 gendarmes et policiers sont mobilisés pour une évacuation "partielle" de la ZAD, leur "zone à défendre".