Justice

Après plus d’un mois de grève de la faim, un détenu d’ultragauche libéré pour raisons médicales

Florian D. , ancien combattant pro-Kurdes mis en examen pour « terrorisme », a cessé de s’alimenter le 27 février. Hospitalisé depuis deux semaines et très affaibli, il a été remis en liberté pour motif médical jeudi.  

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Florian D., mis en examen et incarcéré depuis décembre 2020 pour un projet d’« action violente » à caractère terroriste contre les forces de l’ordre, a été libéré jeudi pour motif médical. À l’isolement depuis quinze mois, il vient seulement d’interrompre une grève de la faim lancée le 27 février pour protester contre ses conditions de détention. Très affaibli, il était hospitalisé depuis deux semaines en milieu pénitentiaire. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA