Parcoursup : les combines des établissements du supérieur pour trier les élèves

Par

Alors que les élèves de terminale reçoivent des propositions de formation depuis le 27 mai, beaucoup s’interrogent sur les critères mis en place par les filières pour sélectionner les candidats, parfois éloignés des principes d’équité et de transparence censés régir la procédure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marie, élève en terminale générale, se lève le téléphone portable dans la main. Non plus, comme à son habitude pour aller sur Snapchat ou Instagram, mais pour se rendre sur l’application mobile de Parcoursup. Quitte à bousculer ses habitudes. « Dès que je me réveille, je vais directement sur Parcoursup, avant même d’aller sur Insta », raconte la jeune femme de 17 ans, qui espère intégrer une licence de droit. À l’université Lyon 3, si possible.