Rentrée : derrière le satisfecit du ministre, l’angoisse du jour d’après saisit les enseignants

Des efforts gigantesques ont été déployés pour assurer la rentrée 2022, mais les problèmes demeurent dans de très nombreux établissements scolaires, y compris ceux accueillant des élèves fragiles socialement. Les syndicats, face à des viviers d’enseignants déjà vides, craignent que la suite de l’année ne soit plus périlleuse encore.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À Sarcelles (Val-d’Oise), quelques jours après la rentrée scolaire, la rentrée ne passe pas. Plusieurs dizaines d’enseignant·es du lycée Jean-Jacques-Rousseau, qui accueille une population parfois en grande difficulté scolaire et sociale, sont en grève reconductible depuis le 6 septembre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal