Lactalis: l’enquête révèle d’autres contaminations du lait infantile

Par

85 contrôles positifs à la salmonelle ont été enregistrés en huit ans, dont 10 sur des produits, à l’usine Lactalis de Craon, d’après une synthèse des tests effectués par le géant laitier que dévoile Marianne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entre les mains de trois juges d’instruction du pôle santé publique depuis le mois d’octobre, l’affaire Lactalis vient de révéler une série de contaminations qui ont touché l’usine de Craon avant 2017. Selon Marianne, qui dévoile une synthèse des tests effectués de 2006 à 2017 dans cette usine, 85 contrôles positifs à la salmonelle ont été enregistrés, dont 10 sur des produits, et 75 dans les installations de l’usine. Ces 85 tests mettent à jour la présence de douze souches différentes de bactéries, dont d’étranges souches « exotiques » selon le Dr François-Xavier Weill, du centre national de référence de la salmonelle à l’Institut Pasteur, consulté par Marianne.