Didier Migaud juge les efforts budgétaires de la France insuffisants

Par

Le premier président de la cour des comptes a déclaré que les efforts de réduction de déficit de la France étaient insuffisants pour permettre de sortir de la « zone dangereuse ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier président de la cour des comptes, Didier Migaud, a estimé jeudi 9 janvier que les efforts jusqu'ici engagés par le gouvernement pour le désendettement de la France avaient été insuffisants pour sortir de la « zone dangereuse », lors de l'audience solennelle de rentrée de la Cour.