La PMA, cet obscur objet de fantasmes

Par

C'est la bête noire de la droite réac qui défile depuis un an et demi. C'est devenu celle de François Hollande, qui a cassé la loi famille à cause d'elle : la PMA, pour procréation médicalement assistée, nourrit tous les fantasmes. Pourtant, elle existe depuis quarante ans, réservée à certains couples hétérosexuels.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 « PMA. » « Procréation médicalement assistée. » Ces trois lettres, que plus grand monde ne prend le soin d'expliquer, sont devenues un objet de fantasme pour la “Manif pour tous”. Sans cesse accolée par la droite réactionnaire (et certains médias) à un autre acronyme, la GPA (gestation pour autrui, autrement dit les mères porteuses), alors que les deux choses n'ont pas grand-chose à voir (lire notre article sur le sujet), la PMA est devenue en quelques mois un slogan effrayant, une sorte de tabou ultime.