Sarah Mazouz: «On continue de mettre un couvercle sur la race en France»

Par

En France, parle-t-on trop de la race et pas assez de la classe, comme l’affirment le sociologue Stéphane Beaud et l’historien Gérard Noiriel ? Sarah Mazouz et Julien Talpin, du CNRS, reviennent sur les recherches relatives à la race en France. Dans « À l’air libre ».

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

> Parle-t-on trop de la race et pas assez de la classe ? Deux universitaires de renom, Gérard Noiriel et Stéphane Beaud, dénoncent la racialisation du discours public. Ce n’est pas une question de salon ou de cénacle universitaire : il s’agit de la façon dont la société nous est racontée, dont elle est rendue intelligible. Les universitaires Sarah Mazouz et Julien Talpin, chercheurs au CNRS, sont dans notre émission.

> Et puis nous parlons du vaccin contre le Covid-19 : pourquoi ne pas en faire un bien public ? Pourquoi ne pas nationaliser la production de vaccins ? Un débat important lui aussi, dont on n’entend pas assez parler. Sur notre plateau : échange entre François Ruffin, député de La France insoumise, et la docteure Sophie Crozier, neurologue, membre du Comité consultatif national d’éthique.

© Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous