Les femmes sur le devant de la scène terroriste

Trois femmes, âgées de 19 à 39 ans, ont été interpellées jeudi soir dans l’Essonne, dans le cadre de l’enquête sur une voiture retrouvée dans Paris et contenant des bonbonnes de gaz. L'implication au premier rang de femmes dans des projets d'attentat a été longtemps sous-estimée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Jusqu’ici, les tentatives d’attentat imputées à des femmes séduites par la doctrine djihadiste s’étaient arrêtées à des préparatifs loin d’être achevés, des rodomontades d’adolescentes. Le réseau démantelé cette semaine était d’une tout autre envergure, à en croire le ministère de l’intérieur. « C’est vraiment une affaire de filles, cette fois, les hommes restent en périphérie », résumait ce matin une source proche du dossier.
Trois femmes ont été interpellées jeudi soir 8 septembre 2016 aux abords d'une gare de Boussy-Saint-Antoine, dans l'Essonne, lors d'une opération liée à la découverte d'une voiture suspecte, dans laquelle six bonbonnes de gaz ont été retrouvées, non loin de Notre-Dame de Paris le week-end d'avant. Âgées de 39, 23 et 19 ans, elles sont « radicalisées, fanatisées, et préparaient vraisemblablement de nouvelles actions violentes et de surcroît imminentes », a déclaré le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve. La plus jeune des trois femmes, Inès, 19 ans, armée d'un couteau, a blessé un policier à l'épaule. Selon les enquêteurs, elle est la plus jeune fille du propriétaire de la voiture remplie de bonbonnes de gaz. Fichée S, elle était activement recherchée.
À ce stade de l'enquête, ouverte dimanche par la section antiterroriste du parquet de Paris, l'épisode de la voiture retrouvée près de la cathédrale Notre-Dame reste une énigme. Le véhicule, une Peugeot 607, a été trouvé stationné sans plaque d’immatriculation, feux de détresse allumés, rue du Petit-Pont, dans le Ve arrondissement. Aucun dispositif de mise à feu n'a été découvert près des bonbonnes de gaz. « L'enquête est compliquée. On remonte sur quelqu'un susceptible d'avoir laissé un véhicule piégé mais sans savoir son mobile. Il n'y a pas de détonateur, la voiture est en double file la nuit avec ses feux de détresse. Il va falloir comprendre ce qui se tramait… » nous confiait mercredi une source proche du dossier.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

IVG, la régression venue des États-Unis — Reportage
Le Kansas vote en faveur de la protection de l’avortement
Mardi 2 août, une majorité d’électeurs de l’État américain du Midwest a rejeté un amendement à la Constitution locale qui aurait permis la restriction, voire l’interdiction, du droit à l’avortement. Il s’agissait du premier test électoral depuis la révocation de l’arrêt « Roe v. Wade » en juin.
par Alexis Buisson
Asie — Analyse
En Chine, la crise immobilière prend de l’ampleur
À la suite d’une révolte des emprunteurs, le pouvoir a dû réagir pour stabiliser la situation, mais le vrai problème reste son incapacité à construire un nouveau modèle économique.
par Romaric Godin
Proche-Orient — Reportage
En Cisjordanie occupée, une opération massive de « colonisation sauvage »
Le 20 juillet, des milliers de colons israéliens se sont donné rendez-vous aux quatre coins de la Cisjordanie pour y créer dix nouveaux avant-postes en une soirée, espérant influencer la politique du gouvernement. Au grand dam des Palestiniens, qui voient de plus en plus de terres confisquées, et la violence des colons s’intensifier.
par Alice Froussard
Climat — Entretien
Vagues de chaleur marine : « L’océan traité comme une poubelle géante pour le CO2 »
Les vagues de chaleur océanique s’intensifient, comme l’alerte la climatologue du Giec Valérie Masson-Delmotte. Elles causent le blanchissement et la dégradation des récifs coralliens, la mortalité de masse d’oiseaux marins, mais aussi des risques pour la santé humaine à cause de la prolifération d’algues toxiques.
par Sophie Boutboul