Affaire Bridey: le député se faisait rembourser deux fois ses notes de frais

Par et

Le député LREM n’a pas seulement profité de frais de bouche exorbitants dans ses fonctions locales. Il s’est aussi fait rembourser deux fois de nombreux repas copieux en 2016 et 2017. L’ancien président de la commission de la défense à l’Assemblée nationale, proche d’Emmanuel Macron, adressait un ticket de caisse à la mairie de Fresnes, et une copie de ce même justificatif à une Société d’économie mixte de Fresnes (la Semaf), qu’il présidait. Le tout aux frais de ses administrés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Coupes de champagne, huîtres, « king crabe », Saint-Jacques, homard… Mediapart avait déjà mis en lumière le goût de l’actuel député La République en marche (LREM) Jean-Jacques Bridey pour les bons repas payés par la Société d’économie mixte locale d’aménagement de Fresnes (Semaf), qu’il présidait lorsqu’il était maire PS de cette commune du Val-de-Marne – entre 2001 et 2017. On découvre aujourd’hui que plusieurs de ces copieux déjeuners et dîners lui ont été remboursés… deux fois.