Recrutement des professeurs : l’expérimentation libérale annoncée par Macron inquiète

Par

Emmanuel Macron veut « innover » en accordant aux directrices et directeurs d’école un pouvoir de recrutement et plus « d’autonomie ». Une idée qui traîne dans les tiroirs depuis des lustres et qui irrigue des réformes de la maternelle à l’université.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Je dis plein de gros mots pour beaucoup de gens, j’en ai conscience. » Emmanuel Macron est rompu à l’exercice du pouvoir. Il sait bien, lorsqu’il lance le 2 septembre à Marseille l’idée d’une expérimentation dans une cinquantaine d’écoles de la ville, que cette annonce sera vécue comme une véritable provocation par une partie du corps enseignant et les militants de l’éducation dans les quartiers populaires. Cela n’a pas manqué.