"Gilets jaunes": Castaner regrette la blessure d'un manifestant

Par
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a dit regretter dimanche la grave blessure à la main d'un manifestant lors du treizième acte des Gilets jaunes samedi à Paris, tout en assumant la nécessité d'un changement de doctrine des forces de l'ordre face à l'"ultra-violence".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a dit regretter dimanche la grave blessure à la main d'un manifestant lors du treizième acte des Gilets jaunes samedi à Paris, tout en assumant la nécessité d'un changement de doctrine des forces de l'ordre face à l'"ultra-violence".