A Hénin-Beaumont, Eva Joly dénonce «l'imposture» Marine Le Pen

Par

Eva Joly s'est rendue, le mardi 10 avril, dans une région acquise au vote frontiste : le Nord-Pas-de-Calais. A Hénin-Beaumont, ville gangrenée par le chômage et l'affairisme, la candidate EELV a tenté d'imprimer sa marque sur le terrain des valeurs morales et des priorités écologiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale dans le Nord-Pas-de-Calais