En descendant du train à la gare du Nord, ils étaient à demi-éveillés, des « zombies », racontent-ils. Le 1er mars 2017, cette classe de lycée professionnel d’Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) revenait d’un séjour pédagogique de deux jours à Bruxelles, en Belgique, pour y découvrir les institutions européennes. Durant le voyage, la classe de terminale en gestion administrative (TGA) s’est assoupie. Le retour à la réalité a été brutal.