Mélenchon : sept fois à terre, huit fois debout

Grâce à sa capacité d’adaptation aux nombreux imprévus qui ont jalonné ses cinq années dans l’opposition, le candidat de l’Union populaire a réussi à s’imposer comme le seul à gauche apte à rassembler. Récit.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La phrase lui est sortie de la bouche à l’occasion d’une discussion avec quelques journalistes sur la plage du Prado à Marseille (Bouches-du-Rhône), 12 jours avant le premier tour : « Et moi, vous m’auriez vu revenir des catacombes ? » Puis Jean-Luc Mélenchon, accoudé sur une balustrade, dos à la mer, a eu un petit sourire de revanche. Et on a imaginé que, derrière ses lunettes, repassait en un éclair le film de ce quinquennat qui s’achèvera dans quelques heures.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal