"Pas d'économies sur le dos des pauvres", réaffirme Buzyn

Par
Agnès Buzyn réaffirme dans un entretien accordé au Journal du Dimanche qu'"il n'y aura pas de coupes budgétaires sur les plus pauvres" mais laisse présager des révisions des critères d'attribution dans une volonté d'"efficacité".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Agnès Buzyn réaffirme dans un entretien accordé au Journal du Dimanche qu'"il n'y aura pas de coupes budgétaires sur les plus pauvres" mais laisse présager des révisions des critères d'attribution dans une volonté d'"efficacité".