Sans salaire, sans chômage: les fauchés du Covid

Par

Leur entreprise est en faillite, la succession de leurs contrats courts s’est interrompue, ou l’assurance-chômage ne répond plus : récits de salariés qui ne touchent plus un centime depuis mars, et craignent pour l’avenir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Nous sommes partis en week-end le vendredi 13 mars, et nous ne sommes jamais rentrés à l’agence. » Caroline est en passe d’être licenciée économique, à la suite du dépôt de bilan de son employeur, propriétaire d’une petite entreprise de publicité à Bordeaux.