Darmanin met la France au service du tueur islamiste Kadyrov

Par

En expulsant des Tchétchènes en Russie, Gérald Darmanin, le ministre de l’intérieur, ne fait pas que fouler aux pieds des principes fondamentaux du droit d’asile et des chartes ou traités européens. Il collabore avec celui qui règne en Tchétchénie par la torture et les assassinats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’homme est un islamiste, un tueur et un tortionnaire, un polygame, un défenseur des crimes de sang et des mariages forcés, un ennemi de la France, un dénonciateur vindicatif de Charlie Hebdo qui a qualifié Emmanuel Macron de « chef de file et inspirateur du terrorisme » en France. Cet homme s’appelle Ramzan Kadyrov et il dirige par la terreur, depuis 2005, la petite République de Tchétchénie, partie intégrante de la fédération de Russie.