Arnaud Montebourg à Alger

Par
Le quotidien algérien El Watan accorde une place notable au candidat à la primaire socialiste en déplacement à Alger ce week-end.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«En réponse à notre question sur les répercussions de cette crise financière sur les pays du Sud, Arnaud Montebourg considère qu'après la dépression des années trente, les pays qui ont sauvé leur démocratie sont ceux qui ont pris le dessus sur le système financier. "C'est le cas du New Deal Américain avec le président Roosevelt ; l'Europe, elle, a fait la politique des marchés, ce qui l'a conduite au chaos, à la montée de l'extrémisme, du fascisme et du nazisme. Aujourd'hui, nous avons le devoir d'éviter que l'histoire ne se répète. Si nous ne reprenons pas la main sur le système financier, les populations se révolteront et ce que vous avez connu dans les révolutions arabes frappera à travers le mouvement d'indignation généralisé qui est en train de se répandre dans les pays occidentaux. C'est pourquoi je crois qu'il y a un bel exemple à suivre dans les révolutions arabes car, là aussi, un cycle politique est en train de créer les conditions d'une nouvelle croissance économique et certainement les chemins d'une prospérité à retrouver, car la démocratie va de pair avec le développement."»