La nouvelle cachotterie de Thomas Thévenoud

Par

L'ancien secrétaire d'État a omis de mentionner, dans sa déclaration d'activités, son court passage comme directeur général d'une société de négoce en vins. Société sous le coup d'une information judiciaire ouverte sur des soupçons de pratiques frauduleuses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La liste des « négligences » fautives de Thomas Thévenoud s’allonge de jour en jour. D’après nos informations, l’élu de Saône-et-Loire, redevenu député depuis son exfiltration du gouvernement, a bizarrement omis d’indiquer dans sa déclaration d’intérêts à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HAT) qu’il a exercé des fonctions dirigeantes au sein d’une société de négoce en vins au cours de l’année 2010.