La Centrafrique fait consensus, sauf pour le Front de gauche

Par

Alors que deux soldats français sont morts à Bangui, les députés ont discuté mardi de l’intervention militaire en Centrafrique. Mais sans véritable débat : seul le Front de gauche critique frontalement l’opération « Sangaris ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les mêmes et ils recommencent. Après le Mali et la Syrie, les députés ont discuté mardi de l’intervention française en Centrafrique. Une obligation constitutionnelle, mais qui n’a pas occasionné de véritable débat car le déploiement des soldats français fait consensus. Seul le Front de gauche est franchement critique.