mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart dim. 25 sept. 2016 25/9/2016 Édition du matin

Rythmes scolaires : ce qui inquiète les enseignants

11 janvier 2013 | Par Lucie Delaporte

Le décret instaurant de nouveaux rythmes scolaires suscite crispation ou rejet chez les enseignants du premier degré. Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp-FSU, syndicat majoritaire, en détaille les raisons et demande une revalorisation salariale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vincent Peillon a présenté ce vendredi 10 janvier le projet de décret sur les rythmes scolaires en comité technique paritaire (CTP) qui réunit le ministère et les organisations syndicales. Deux jours plus tôt, le texte qui instaure le retour de la semaine de quatre jours et demi, et le raccourcissement de la journée d’école de 45 minutes pour plus de six millions d’élèves (voir document ci-dessous), avait été quasi unanimement rejeté par les partenaires sociaux. Alors que le décret doit être prochainement publié au Journal officiel, Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp-FSU, syndicat majoritaire dans le premier degré expose les craintes des enseignants.