France 3 soupçonnée d’avoir cédé au coup de pression de Laurent Wauquiez

Par

La rédaction en chef de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes a brutalement suspendu la diffusion d’une série d’enquêtes sur le bilan de Laurent Wauquiez à la région. Les journalistes dénoncent une capitulation face à la colère du président de région.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Nous sommes encore sous le choc », raconte un journaliste de la rédaction de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes au sortir d’une conférence de rédaction houleuse, qui s’est tenue ce jeudi matin. Toute la semaine, une série d’enquêtes en cinq volets sur la gestion de Laurent Wauquiez à la région devait être diffusée à midi et dans le 19/20 avec, en point d’orgue, une invitation du président de région pour une émission de 52 minutes. Il s’agissait pour la chaîne de faire un premier bilan à mi-mandat de celui qui a, depuis, pris la tête du parti Les Républicains. Or, après la diffusion du troisième sujet au journal de la mi-journée, décision est prise de passer à la trappe les deux derniers volets de cette enquête au long cours.