La justice requalifie un chauffeur Uber en salarié

Par
La Cour d'appel de Paris a requalifié le contrat de partenariat d'un chauffeur Uber en contrat de travail, première décision aux conséquences potentiellement explosives pour les plates-formes numériques, a-t-on appris vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La Cour d'appel de Paris a requalifié le contrat de partenariat d'un chauffeur Uber en contrat de travail, première décision aux conséquences potentiellement explosives pour les plates-formes numériques, a-t-on appris vendredi.