Après le mariage pour tous, la gauche n'est déjà plus à la noce

Par

Dix jours durant, le mariage pour tous a uni le PS et la gauche. Mais de la réforme bancaire à celle du marché du travail, les sujets de clivage dans la majorité se multiplient, sur fond de plans sociaux, de rigueur et de croissance atone.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dix jours, 109 h 30 de débats, 4 999 amendements ! Au terme d'un tunnel législatif historique, les députés ont achevé samedi, au petit matin, l'examen du projet ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Mardi 12 février, l'Assemblée nationale le votera solennellement. Une première étape, la plus symbolique, avant son examen au Sénat à partir du 18 mars.