Le «bamboula»: une injure raciste ancrée dans l’imaginaire français

Par

Le terme « bamboula », prononcé jeudi 9 février par un policier sur la chaîne de télévision France 5, renvoie le Noir à la figure caricaturale d'un grand enfant brutal, et nie son humanité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Stupéfaction jeudi 9 février, sur le plateau de l’émission C dans l’Air. Avant d’être vivement repris par la présentatrice, un syndicaliste policier français, Luc Poignant, jugeait que l’insulte « bamboula », « ça ne doit pas se dire, mais ça reste à peu près convenable.».