Julien Odoul, le crash d’une figure de la normalisation du RN

Par

Candidat du RN en Bourgogne-Franche-Comté, Julien Odoul connaît une fin de campagne marquée par les scandales. Les rancœurs accumulées contre lui sur le terrain n’y sont pas étrangères.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Visage avenant, costume cintré et verbe calibré… le conseiller régional Julien Odoul, habitué des plateaux télé, devait être la tête de gondole du « nouveau » RN, un parti devenu « respectable », capable d’attirer à lui des cadres issus de la droite. Mais ce transfuge de l’UDI, tête de liste du RN en Bourgogne-Franche-Comté pour les élections régionales des 20 et 27 juin, est en passe de devenir l’un des plus gros boulets de la campagne du parti de Marine Le Pen.