Présidentielle : LR met la primaire sous le tapis

Par

La droite d’opposition désignera son candidat à l’élection présidentielle en novembre 2021. Une façon d’enterrer – au moins provisoirement – la primaire réclamée par plusieurs candidats Les Républicains (LR) et de laisser une dernière chance à François Baroin, le candidat rêvé de la direction du parti.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un report pour masquer l’embarras. Christian Jacob, le président des Républicains (LR), a annoncé mercredi 9 juin que son parti désignerait son candidat à l’élection présidentielle en novembre 2021. Pressé depuis des mois, l’ancien patron des députés LR implorait à chacun d’être patient et leur donnait rendez-vous au lendemain des élections régionales et départementales.