Revenus des élus: les sénateurs au secours de l'écrêtement

Par et

Coup de théâtre au Sénat. Lundi 11 juillet, la majorité a volé au secours de «l'écrêtement», ce dispositif qui autorise les élus cumulards à redistribuer leur «surplus» de revenus à des collègues, proches ou amis. «C'est parfaitement dégueulasse», réagit le député Franck Gilard, bien isolé à l'UMP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Coup de théâtre au Sénat. Lundi 11 juillet, à la première heure, la majorité a volé au secours de «l'écrêtement», ce dispositif qui autorise les élus cumulards (dont les indemnités sont plafonnées à 8.300 euros) à redistribuer leur «surplus» de revenus à des collègues de leur choix, au sein de leur assemblée territoriale (municipale, départementale, régionale, intercommunale).