A La Bourboule, «100 chômeurs seraient une catastrophe...»

Par

Tour de France, 13e étape, kilomètre 78. Les propriétaires du camping et le chausseur de cette station thermale du Puy-de-Dôme se sont frotté les mains cette année : ils n’auront jamais vu autant de touristes ! C’est du côté des thermes et des hébergements collectifs que le Covid a fait des dégâts, emportant avec lui des emplois de lingères, cuisiniers, femmes de chambre…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Bourboule (Puy-de-Dôme).– « L’Auvergne, écrivait Alexandre Vialatte, est un meuble pauvre que la France a remisé dans son placard. » L’auteur des « Chroniques » publiées dans La Montagne parlait d’un temps où la gare de La Bourboule était florissante. La gare est fermée depuis 2015. Le temps de Vialatte était celui des autocars Berliet. Le chauffeur portait une blouse.